INVERSOR IBÉRICO



DESTINADO TANTO AL INVERSOR ESPAÑOL EN PORTUGAL COMO AO INVESTIDOR PORTUGUÊS EM ESPANHA

06/08/2015

Avantages Fiscaux de la Résidence Non Habituelle au Portugal (I)

Dans le présent cadre d'imposition sévère pour professionels et retraités il faut bien trouver des alternatives qui permettent un certain soulagement. Le Portugal est devenu une excellente option pour des milliers d'etrangers grâce a son régime fiscal pour résidents non habituels. Voici les 5 questions plus importants:

1.- C'est quoi la résidence non habituelle (RNH) au Portugal?

La RNH est un régime fiscal crée par le Gouvernement portugais (Décret-Loi 249/2009, du 23 Septembre) pour attirer au Portugal des experts professionels non résidents et bénéficiaires de pensions perçues à l'étranger.

2.- Quels sont les revenus en cause?

  • Revenus de travail dépendant;
  • Revenus de travail indépendant;
  • Revenus de capitaux;
  • Revenus immobiliers et dérivés de plus-value;
  • Retraites/ Pensions.

3.- Quels sont les avantages de la RNH?

Les revenus de travail dépendant et indépendant obténus au Portugal seront prélevés à la taux spéciale de 20%.

Les revenus de travail dépendant et indépendant, de capitaux, immobiliers et dérivés de plus-value obténus à l'étranger sont exonérés quand:

a) ils soient imposés dans l'État d'obtention conformément à la convention pour éliminer la double imposition célébrée entre Portugal et cet État;
b) ils soient imposés dans un terrritoire où il n'existe pas de convention pour éliminer la double imposition avec Portugal, qui ne soit pas considéré comme paradis fiscal, et les revenus ne soient pas considérés obtenus en territoire portugais selon les critères du Code portugais pour l'Impôt sur le Revenu (CIRS).

Les retraites/ pensions sont aussi exonérés quand:

a) ils soient imposés dans l'État d'obtention conformément à la convention pour éliminer la double imposition célébrée entre Portugal et cet État;
b) ils ne soient pas considérés obtenus en territoire portugais selon les critères du CIRS.

29/07/2015

NEW AMENDMENTS TO THE SPANISH GOLDEN VISA PROGRAM


Not to be outdone by its Portuguese counterpart, the Spanish Golden Visa program has been improved by Law 25/2015, of July 28, which amends a few aspects and introduces some important clarifications:

  • It is now clear that applicants can also request reunification with their de facto partners and children of legal age and parents (the last two when economically dependent);
  • If the investment is performed by a couple married in the community property regime, and said investment is equal to at least double the threshold for a single visa, both spouses can apply for a GV. For example, if they buy property of € 1,000,000 both of them can apply for a GV (the minimum threshold being € 500,000). If the investment is € 900,000, then only one of them could apply for the GV and the other would be eligible for reunification;
  • It has also been clarified that the GV allows its holder to live and work in Spain;
  • Renewal of the GV has been simplified and the periods extended: after the initial duration of one year, the visa turns into a 2 year residence permit which can then be renewed for 5-year periods as long as the applicant fulfils the initial investment conditions;
  • Investors can also now choose to invest € 1 million in investment funds or venture capital funds;
  • Real estate investors now have more time to finish the necessary procedures. A deposit agreement will be enough to secure a 6-month visa.

The initial conditions still apply, ie:

1.- Investment of € 500,000 in real estate (no liens or encumbrances);
2.- Investment of € 1 million in shares or bank deposit;
3.- Investment of € 2 million in bonds;
4.- Execution of relevant investment project.